En bois, PVC, aluminium ou bois-alu ?

Le choix du matériau dépend avant tout des préférences personnelles, de même que du style de construction du logement. De nos jours, on veille également aux valeurs énergétiques ainsi qu’aux performances acoustiques des matériaux.
Les constructions ou les rénovations « presque zéro énergie », ainsi que les constructions passives font désormais partie du vocabulaire de la génération actuelle. Chacun des matériaux possède par ailleurs ses propres avantages. En tant que fabricant belge de bois, de bois-alu, d’alu et pvc, nous pouvons vous aider à faire votre choix sans aucun préjugé.

 

BOIS : un classique tendance aux possibilités infinies

En termes de construction durable et respectueuse de l’environnement, le bois s’avère imbattable. Ses propriétés acoustiques et énergétiques sont par ailleurs incomparables.
Les portes et fenêtres en bois connaissent un véritable regain d’intérêt, que ce soit pour les constructions neuves ou les rénovations de caractère.
Les possibilités architecturales sont illimitées grâce aux diverses profondeurs de profilés (68 à 140 mm !) et aux nombreux styles envisageables (épuré ou moulage antique, en passant par les profilés “bloc” brugeois). Grâce au traitement imputrescible coloré et intégré, réalisé en plusieurs couches en usine, une fenêtre en bois n’exigera que très peu d’entretien.
Et si d’ici quelques années, vous souhaitez changer la couleur de votre espace de vie, il vous suffira de repeindre aussi vos fenêtres. Vous voulez aussi que la face extérieure de vos fenêtres suive la mode ? Pas de problème !
De très grandes dimensions sont possibles. 

 

« BOIS-ALU » : le meilleurs des 2 mondes

Vous bénéficiez à l’intérieur de tous les avantages de la fenêtre en bois : le charme chaleureux du bois et la possibilité d’opter pour un design épuré ou classique.
Avec ce type de fenêtres, vous pouvez opter, outre la vaste gamme de bois durs tropicaux, pour du bois de conifère ou de chêne européen, que vous pourrez par ailleurs laisser « naturel ». Contrairement à ce que l’on pense généralement, le prix sera lui aussi très intéressant.
Côté extérieur, une fenêtre bois-alu présente aussi tous les avantages d’une fenêtre en alu (et bien plus encore !) : entretien extrêmement réduit, design épuré (arrondi également possible), écoulement invisible de l’eau. Important : l’écoulement de l’eau est assuré par la coque en aluminium et n’entre pas en contact avec le bois, et la peinture en poudre n’est appliquée qu’APRES le soudage, ce qui garantit des angles parfaitement étanches et résistants à la corrosion. De grandes dimensions sont également possibles.

 

ALUMINIUM : du style grâce aux élégants profilés Reynaers

Bien que l’aluminium soit un matériau peu isolant en soi, la dernière génération de profilés se rapproche, grâce aux coupures thermiques, des valeurs d’isolation du bois et du PVC.
Ils répondent donc parfaitement aux sévères exigences aujourd’hui imposées aux menuiseries extérieures. L’aluminium est un matériau durable qui peut également être recyclé.  Il n’exige en outre pratiquement aucun entretien. Les rayures peuvent, dans la plupart des cas, être parfaitement réparées.
Il s’agit d’un matériau convenant tout particulièrement bien à un style de construction épuré et moderne. De grandes dimensions sont possibles.

 

PVC : bonne isolation, facilité d’entretien.

Les fenêtres en PVC affichent une bonne valeur d’isolation thermique, pour autant que l’on respecte une profondeur de construction de minimum 75 mm, en recourant à plusieurs chambres de taille assez importante. Un profil PVC ne présente en soi que peu de résistance mécanique et doit être correctement consolidé par un renfort métallique largement dimensionné.
L’encollage d’un film rénolithique permet d’obtenir diverses couleurs de finition. Généralement, le choix de couleurs est toutefois assez limité. Une de nos exclusivités : nous proposons plus de 1600 combinaisons de couleurs.
Les fenêtres en PVC n’exigent que peu d’entretien et s’avèrent relativement économiques. Leurs possibilités architecturales et leurs dimensions maximales sont par contre assez limitées.